Les achats de la Fed ne mettront pas fin à la crise sanitaire, prudence requise

Les achats de la Fed ne mettront pas fin à la crise sanitaire, prudence requise

Investing.com  | 16/06/2020 06:45

La troisième semaine de juin a débuté par de nouvelles pertes pour les devises dites spéculatives et les actions, mais les pertes se sont transformées en gains après que la Réserve Fédérale ait annoncé son intention d'acheter des obligations d'entreprises. La Fed est devenue l'acheteur final du monde, et bien que cette demande soit bonne pour les actions et les bons du Trésor, elle a fait baisser le dollar américain. Mais les opérateurs doivent se méfier car l'achat d'obligations ne mettra pas fin à la crise sanitaire.

Il n'y a rien de plus inquiétant pour les dirigeants mondiaux, les investisseurs et tout le monde d'ailleurs qu'une deuxième vague de coronavirus et cette possibilité s'est accrue de manière exponentielle ces derniers jours. En effet, ces inquiétudes deviennent réalité dans de nombreuses régions du monde. Aux États-Unis, les nouveaux cas en Floride, au Texas et en Arizona atteignent chaque jour des records. À l'étranger, nous constatons de nouvelles épidémies dans de grandes villes comme Pékin et Tokyo. La décision de la Chine de rétablir certaines mesures de confinement fait craindre à beaucoup que des mesures similaires devront être prises dans d'autres parties du monde. Jusqu'à présent, la Chine a fermé 11 complexes résidentiels, les principaux marchés alimentaires, le tourisme interprovincial et a retardé la réouverture des écoles.

Le retournement des actions a commencé la semaine dernière et il pourrait se poursuivre si le nombre de cas augmente. Jusqu'à présent, le nombre de cas "officiellement" signalés en Chine et au Japon a été faible, mais s'il monte en flèche pour atteindre quotidiennement trois chiffres, la Chine pourrait décider que des restrictions plus sévères ayant des ramifications économiques plus larges sont nécessaires. Si cela se produit, nous assisterons certainement à une vente plus profonde et plus durable de devises et d'actions, auquel cas le AUD/USD et l'USD/JPY seront les plus vulnérables.

Aux États-Unis, l'Oregon, l'Utah, Nashville et Baltimore ont interrompu la réouverture. Les membres de la Maison Blanche, du vice-président Mike Pence au conseiller économique Larry Kudlow, ont rejeté l'idée d'une deuxième vague, mais la forte augmentation alarmante du nombre de cas dans la Sun Belt est préoccupante. Alors qu'un certain nombre de rapports économiques importants doivent être publiés cette semaine, notamment les chiffres des dépenses de consommation aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, le principal moteur des flux du marché et de l'appétit pour le risque pourrait être les chiffres des cas de COVID-19.

L'expiration des allocations de chômage pourrait également entraîner une chute plus importante des devises et des actions. M. Kudlow a indiqué que les 600 dollars supplémentaires par semaine d'allocations de chômage ne seront pas prolongés lorsqu'elles arriveront à échéance le mois prochain. Les démocrates veulent que cette allocation soit maintenue, mais les républicains y résistent. Considérant que ce paiement supplémentaire maintient de nombreuses familles à flot, l'impact économique pourrait être dévastateur pour des millions d'Américains. Il réduirait leurs revenus d'un tiers et porterait un coup majeur aux dépenses d'été. Bien qu'il y ait de très bonnes chances que les démocrates et les républicains parviennent à un accord qui pourrait inclure le lien entre les allocations de chômage et les taux de chômage des États, il ne sera pas aussi généreux que le programme actuel. Cela représente un risque sérieux pour la reprise du marché des actions et l'appétit pour le risque.

Cela dit, les données américaines continuent de s'améliorer avec un indice manufacturier Empire State bien plus fort que prévu publié hier. Les économistes s'attendaient à une amélioration à -29,6 contre -48,5, mais au lieu de se contracter, les données montrent que le secteur stagne au mois de juin, avec un indice qui remonte à -0,2. Les investisseurs seront impatients de voir si cette force et cette reprise se répercutent sur les ventes au détail, dont la publication est prévue ce mardi. Il s'agit de la donnée américaine la plus importante du calendrier, et les dépenses devraient rebondir de 8 % après avoir chuté de 16,4 % le mois précédent. Entre la mi-mai et le début juin, les devises et les actions se sont redressées face à la perspective d'une reprise et nous aurons maintenant l'occasion de voir à quel point ces reprises ont été fortes. Les mesures de verrouillage ont entraîné une activité économique de type dépression en mars et avril. Mais avec les restrictions de blocage qui ont été assouplies, la demande refoulée devrait stimuler les dépenses. La seule question qui se pose est celle de l'ampleur de la reprise. Si les ventes au détail augmentent de 10 % ou plus, nous assisterons à une reprise des actions. En revanche, si les dépenses ne sont pas à la hauteur des attentes, l'effondrement se poursuivra.

Les investisseurs devront également garder un œil sur EUR/USD et GBP/USD. L'enquête allemande ZEW sera publiée ce matin et l'on s'attend à de nouvelles améliorations de la confiance des investisseurs. En attendant, la Banque d'Angleterre sera la seule grande banque centrale à assouplir sa politique monétaire cette semaine. Sa décision sera motivée, en partie, par les chiffres du marché du travail de mardi. Alors que le mois de mai a été marqué par un nombre moins élevé de pertes d'emplois, les indices PMI suggèrent que les conditions du marché du travail restent faibles. Par conséquent, la livre sterling est la plus vulnérable à une baisse cette semaine.

Investing.com

Lire Aussi

Derniers commentaires

Laisser un commentaire
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Louis Pantallachichi
Louis Pantallachichi

Non mais ça met fin aux dégringolades des indices...pour le moment.  ... (Lire la suite)

16/06/2020 06:57 GMT· Répondre
Christel AGBANDJAI
Christel AGBANDJAI

merci  ... (Lire la suite)

16/06/2020 05:50 GMT· Répondre
Forum
Ecrire une réponse...
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.

Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.

English (USA) English (UK) English (India) English (Canada) English (Australia) English (South Africa) English (Philippines) English (Nigeria) Deutsch Español (España) Español (México) Italiano Nederlands Português (Portugal) Polski Português (Brasil) Русский Türkçe ‏العربية‏ Ελληνικά Svenska Suomi עברית 日本語 한국어 简体中文 繁體中文 Bahasa Indonesia Bahasa Melayu ไทย Tiếng Việt हिंदी
Déconnexion
Voulez-vous vraiment vous déconnecter ?
NonOui
AnnulerOui
Sauvegarde des modifications

+

Téléchargez l'Application Investing.com

Obtenez gratuitement des cotations, graphiques et alertes en temps réel sur les actions, les indices, les devises, les matières premières et les obligations. Obtenez gratuitement des analyses et prévisions techniques de haute qualité.

Investing.com est encore mieux sur l’Application !

Plus de contenu, des cotations et graphiques plus rapides et une utilisation plus agréable sont disponibles uniquement sur l’Application .