Le Palladium est en tête des matières premières les plus performantes en 2020

Le Palladium est en tête des matières premières les plus performantes en 2020

Investing.com  | 14/01/2020 10:37

Deux semaines après le début de la nouvelle année, quel est la matière première la plus performante de 2020 pour l’instant ?

Un indice : ce n'est pas l'or.

C’est en effet le palladium, la ressource naturelle vedette de 2019 avec un gain de 55 %, qui est encore une fois en tête du peloton, avec un rendement de près de 10 % depuis le 1er janvier.

Les contrats à terme sur le palladium ont atteint un sommet historique jeudi dernier, tandis que son prix au comptant a atteint un nouveau sommet lundi.

Futures Palladium - Graphique hebdomadaire

Palladium : Moins éblouissant que l'or, mais la hausse est plus forte

L'histoire la plus éblouissante dans le domaine des métaux précieux cette année a été celle de l'or. En plus des sommets records de Wall Street et de la volatilité des prix du pétrole, l'or a fait les gros titres au cours des deux dernières semaines.

Le refuge préféré de tous les investisseurs a commencé l'année sur un rythme régulier, à partir du gain de 18 % de 2019, avant d'atteindre des sommets de près de sept ans, au-dessus de 1 600 $ l'once, dans le cadre du conflit entre les États-Unis et l'Iran. L'or est maintenant en hausse d'environ 1 % seulement depuis le début de l'année, retraçant ses sommets depuis le début des tensions au Moyen-Orient.

Le palladium, quant à lui, a connu une course plus équilibrée qui lui a permis de conserver une avance non seulement sur ses pairs en matière de métaux précieux, mais aussi sur le reste des ressources naturelles.

Le palladium, un ingrédient qui permet d'obtenir des émissions plus propres et de meilleures performances des moteurs à essence, a été relancé au cours des deux dernières semaines par une réduction de l'offre dans les principaux pays producteurs, l'Afrique du Sud et la Russie.

Davantage de mineurs sont désireux d'explorer le palladium

"La majorité du palladium mondial étant produite par une seule entreprise - la société russe Norilsk Nickel, qui était responsable de 41 % de la production mondiale en 2017 - d'autres mineurs cherchent à développer de nouveaux projets pour contester ce monopole", a déclaré JP Casey, analyste du blog Mining Technology.

La progression du palladium au cours des deux dernières années a encouragé un certain nombre de nouveaux joueurs à monter sur la scène mondiale du palladium, des mineurs de toutes tailles s'intéressant soudainement à ce métal, a dit Casey.

"Toutefois, la bulle pourrait éclater, car l'industrie automobile, qui est la seule responsable de la croissance de la demande de palladium, pourrait se refroidir sur le potentiel de ce métal, alors que l'offre commence à rattraper la demande", a dit Casey.

"Avec les nouvelles mines de palladium qui sont déjà en phase d'obtention de permis ou même d'exploitation, des questions demeurent quant à l'avenir du palladium et à la durée pendant laquelle il s'agira d'un investissement important", a-t-il ajouté.

Les facteurs techniques plaident pour un "achat fort" de palladium

Lundi, le palladium au comptant a atteint près de 2 130 $ l'once à la fin de la journée, en hausse de 188 $, ou 9,7 % sur l'année. Il a atteint un record au-dessus de 2 148 $ plus tôt dans la journée.

Les Perspectives techniques quotidiennes d’Investing.com recommandent l’achat de palladium. Bien que le sommet record de lundi ait également dépassé la résistance de 2 138 $ qu’Investing.com prévoyait pour le palladium, un règlement à ce niveau pourrait encore signifier un gain supplémentaire de 50 $ ou 2,8 %.

Pour 2019, le palladium au comptant a gagné 48 %. Le contrat à terme sur le palladium a clôturé la séance de lundi à 2 079,10 $, en hausse de 167 $, ou 8,7 %, par rapport à la clôture de l'an dernier. Ils ont atteint un record de près de 2 113 $ le 9 janvier.

XPDUSD - Palladium au comptant - Graphique hebdo

Les Perspectives techniques quotidiennes d’Investing.com recommande également l’achat de contrats à terme sur le palladium. Elles identifient une résistance à 2 085 $ pour le palladium spot – un potentiel de gain modeste de 6 $ ou 0,3 % au-dessus de la clôture de lundi.

Les contrats à terme du palladium ont clôturé l'année 2019 avec une hausse de 55 %, et l'augmentation de la demande de palladium a vu toutes sortes de mineurs affluer vers ce métal. Le mineur canadien Ivanhoe a terminé une étude de faisabilité pour sa mine Platreef en Afrique du Sud, un projet dans lequel il détient une participation de 64 %, et vise à produire 219 000 onces de palladium par année, a indiqué Mining Technology.

Le blog rapporte que la mine Lac Des Illes, au Canada, a repris la production en 2010 après une interruption de deux ans. Le propriétaire de la mine, North American Palladium, prévoit poursuivre l'exploitation souterraine jusqu'en 2027 et produire 2,32 millions d'onces de ce métal au cours des huit prochaines années.

Des analystes avertissent que la demande automobile pourrait ralentir

Si l'offre limitée de palladium pourrait soutenir davantage les prix, les constructeurs automobiles pourraient également envisager des solutions de rechange, et faire baisser la demande, selon les analystes de la Bank of America (NYSE:BAC) Merrill Lynch. Ils avertissent que les constructeurs automobiles pourraient avoir du mal à trouver plus de palladium au cours des prochaines années, car l'offre mondiale devrait rester stable à environ 10,2 millions d'onces par an.

"Les constructeurs automobiles commencent à envisager la substitution. Cela prendra probablement encore 12 à 18 mois", a déclaré Michael Widmer, analyste à la Bank of America, au Financial Times. "On peut se procurer du palladium, mais il faut le payer." Il a ajouté :

"Plus vite ils feront la substitution, ou remettront les catalyseurs en place, plus vite le rallye s'achèvera."

Les analystes disent que l'une des meilleures solutions de rechange au palladium serait le platine, qui se négocie à un escompte de plus de 1 000 $ l'once.

Les deux sont essentiellement des catalyseurs automobiles et des purificateurs d'émissions ; sachant que le platine est utilisé dans les moteurs diesel, tandis que le palladium fonctionne mieux pour les voitures à essence.

Mais alors que l'on a souvent parlé de remplacer le palladium par le platine dans le passé, les constructeurs automobiles ont fait valoir que des moteurs et des procédés d'émission entiers pourraient devoir être réoutillés à cette fin. Cela pourrait entraîner du temps et des dépenses qui ne seraient pas rentables, par rapport au coût relativement faible du palladium dans une voiture.

Investing.com

Lire Aussi

Derniers commentaires

Laisser un commentaire
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Forum
Ecrire une réponse...
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.

Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.

English (USA) English (UK) English (India) English (Canada) English (Australia) English (South Africa) English (Philippines) English (Nigeria) Deutsch Español (España) Español (México) Italiano Nederlands Português (Portugal) Polski Português (Brasil) Русский Türkçe ‏العربية‏ Ελληνικά Svenska Suomi עברית 日本語 한국어 简体中文 繁體中文 Bahasa Indonesia Bahasa Melayu ไทย Tiếng Việt हिंदी
Déconnexion
Voulez-vous vraiment vous déconnecter ?
NonOui
AnnulerOui
Sauvegarde des modifications

+

Téléchargez l'Application Investing.com

Obtenez gratuitement des cotations, graphiques et alertes en temps réel sur les actions, les indices, les devises, les matières premières et les obligations. Obtenez gratuitement des analyses et prévisions techniques de haute qualité.

Investing.com est encore mieux sur l’Application !

Plus de contenu, des cotations et graphiques plus rapides et une utilisation plus agréable sont disponibles uniquement sur l’Application .