Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mardi

Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mardi

Investing.com  | 07/04/2020 12:38

Top 5 des événements clés à retenir pour bien aborder la séance US ce mardi

Par Geoffrey Smith

Investing.com -- Le prix de l'or a atteint son plus haut niveau en près de huit ans alors que les investisseurs s'entassent dans le plus sûr des refuges, même après l'un des plus grands rallyes d'une journée jamais enregistrés par les actions américaines. Les marchés boursiers mondiaux ont suivi la hausse américaine, en raison des signes croissants d'un pic de la pandémie de Covid-19. Les prix du pétrole augmentent également à nouveau dans l'espoir que les principaux producteurs parviennent à un accord sur la réduction de la production d'ici vendredi. Les ministres des finances de la zone euro se préparent pour une nouvelle querelle concernant l'émission de dette commune, et le Premier ministre britannique Boris Johnson est stable et conscient après une nuit en soins intensifs pour le Covid-19. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers le mardi 7 avril.

1. L'or atteint son plus haut niveau depuis 2012

Le prix de l'or a atteint son plus haut niveau en près de huit ans, alors qu'une vague d'argent continuait d'inonder les fonds négociés en bourse, les lingots et les pièces, en prévision d'une période prolongée de taux d'intérêt bas ou négatifs.

Les futures sur l'or pour livraison sur le Comex a atteint un sommet de 1 742,20$ l'once troy pendant la nuit, avant de reculer pour se maintenir juste au-dessus de 1 705$ l'once à 13h05. La prime par rapport au prix de l'or au comptant à Londres a atteint près de 50$ l'once, suite à de nouvelles informations faisant état de difficultés à trouver suffisamment d'or physique pour couvrir toutes les demandes des ETF enregistrés aux États-Unis.

La dernière flambée a fait suite à des rapports publiés lundi, selon lesquels les États-Unis préparent un quatrième plan de soutien économique qui pourrait s'élever à environ 1 400 milliards de dollars.

La forte augmentation des déficits budgétaires aux États-Unis et en Europe pour financer la réponse à la crise Covid-19 a encouragé les paris sur la dépréciation des devises - même si la plupart des économistes s'accordent à dire que l'effet à court terme de la crise est plus susceptible d'être déflationniste qu'inflationniste.

2. Le pétrole augmente encore dans l'espoir d'un accord sur la limitation de la production

Le prix du pétrole brut a rebondi, dans l'espoir que les principaux producteurs mondiaux parviennent à un accord pour réduire l'offre lors d'une réunion virtuelle jeudi. Les futures sur le pétrole brut américain ont augmenté de 3,1% à 26,88$ le baril, tandis que le Brent a augmenté de 2,5% à 33,88$.

Reuters a cité des sources au sein de l'OPEP+ (qui inclut la Russie) disant qu'un accord est probable, tant que d'autres pays - surtout les États-Unis - s'y joignent.

D'autres rapports suggèrent que les pays de l'OPEP+ souhaitent également des réductions de la part du Canada et du Brésil.

L'incapacité du gouvernement américain à imposer une réduction de la production nationale a conduit certains analystes à soupçonner que l'accord visera à cibler un prix encore suffisamment bas pour acculer à la faillite les producteurs américains marginaux de schiste. Certains ont observé que l'utilisation actuelle des appareils de forage correspond à une baisse de la production américaine de 1 million de barils par jour d'ici le troisième trimestre.

Une réunion du G20 sur l'énergie, qui inclurait tous les pays concernés par la discussion à l'exception de la Norvège, est prévue pour vendredi.

3. Les marchés US devraient augmenter en raison des mesures de soutien américaines et des données européennes sur le virus

Les stocks américains devraient ouvrir à nouveau à un niveau nettement plus élevé, soutenus par les rapports d'un quatrième plan de soutien économique qui a fait irruption aux États-Unis dans l'après-midi de lundi.

Cette nouvelle, qui a contribué à dissiper les doutes sur les lacunes des mesures annoncées jusqu'à présent, a entraîné l'un des plus grands rallyes jamais enregistrés dans le Dow Jones Industrials lundi, faisant grimper tous les indices de référence de plus de 7%.

À 13h15, les futures sur le Dow Jones 30 avaient augmenté de 3,5%, tandis que les futures S&P 500 étaient en hausse de 3,2% et les futures Nasdaq 100 de 2,9%.

Les marchés européens et asiatiques se sont également redressés, prenant l'exemple des États-Unis et de l'augmentation des points de données en Europe qui suggèrent que l'épidémie de Covid-19 est à son apogée. L'Espagne a enregistré quatre jours consécutifs de baisse des décès, tandis que l'Italie et l'Allemagne ont annoncé une nouvelle baisse des nouvelles infections, et que le Danemark s'est joint à l'Autriche pour planifier la levée de certaines de ses restrictions de confinement.

4. Johnson reste en soins intensifs

Le Premier ministre britannique Boris Johnson reste stable et conscient en soins intensifs, après avoir été hospitalisé dimanche soir à Londres.

Dans un contexte de doute croissant sur la fiabilité des informations fournies par le gouvernement, le ministre Michael Gove a insisté mardi sur le fait que le Premier ministre n'était pas sous respirateur et a promis une déclaration complète au cas où sa situation s'aggraverait.

L'épisode n'a pas inquiété les marchés britanniques, qui ont participé à une large reprise des marchés européens. Les ministres des finances de l'Union Européenne doivent tenir une autre conférence téléphonique sur leur réponse à la pandémie dans le courant de la journée de mardi.

5. La Fed s'efforce d'alléger la pression sur les marchés émergeant en accordant une ligne de mise en pension de 60 milliards de dollars à l'Indonésie

La Réserve fédérale a accepté de fournir une ligne de mise en pension de 60 milliards de dollars à l'Indonésie, dont les marchés financiers ont subi l'un des pires stress du monde émergent, le virus Covid-19 s'étant répandu dans l'une des plus importantes économies d'Asie.

Le pays a été critiqué pour son niveau relativement faible de dépistage de Covid-19 parmi sa population de plus de 200 millions d'habitants. Le bilan officiel de 221 décès est largement considéré comme une sous-estimation du nombre réel (comme dans de nombreux pays, en raison de l'exclusion des victimes qui ne meurent pas dans les hôpitaux).

Le dollar avait augmenté de quelque 20% par rapport à la roupie indonésienne depuis l'explosion du virus en janvier. Il a réalisé des gains similaires, quoique moins spectaculaires, par rapport à de nombreuses autres devises émergentes, car les marchés évaluent l'arrêt soudain des flux de capitaux dû à la récession imminente. Selon les données de l'Institut international de la finance à Washington, les investisseurs ont retiré quelque 83 milliards de dollars des marchés émergents rien qu'en mars.

Sur le même thème

Derniers commentaires

Laisser un commentaire
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Forum
Ecrire une réponse...
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.

Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.

English (USA) English (UK) English (India) English (Canada) English (Australia) English (South Africa) English (Philippines) English (Nigeria) Deutsch Español (España) Español (México) Italiano Nederlands Português (Portugal) Polski Português (Brasil) Русский Türkçe ‏العربية‏ Ελληνικά Svenska Suomi עברית 日本語 한국어 简体中文 繁體中文 Bahasa Indonesia Bahasa Melayu ไทย Tiếng Việt हिंदी
Déconnexion
Voulez-vous vraiment vous déconnecter ?
NonOui
AnnulerOui
Sauvegarde des modifications

+

Téléchargez l’application

Plus d’informations de marché, plus d’alertes et plus de personnalisation de vos listes de suivi sur l’App.

Investing.com est encore mieux sur l’Application !

Plus de contenu, des cotations et graphiques plus rapides et une utilisation plus agréable sont disponibles uniquement sur l’Application .