Les 3 stigmates économiques à long terme de la pandémie de Coronavirus (PIMCO)

Les 3 stigmates économiques à long terme de la pandémie de Coronavirus (PIMCO)

Investing.com  | 08/04/2020 14:29

Les 3 stigmates économiques à long terme de la pandémie de Coronavirus (PIMCO)

Par David Wagner 

Investing.com - D’après Joachim Fels, conseiller en économie chez Pimco, l’un des plus gros fonds du monde, l'économie américaine va sans doute connaitre la pire récession de son histoire, mais elle pourrait aussi s'avérer être l'une des plus courtes.

"Contrairement aux récessions précédentes, généralement causées par l'interaction de déséquilibres économiques et financiers, de hausses des taux d'intérêt ou de pics des prix du pétrole, le déclenchement de la crise actuelle est un choc exogène", a-t-il écrit.

"Nous assistons à la toute première récession par décret gouvernemental - un arrêt partiel, temporaire et nécessaire de l'économie visant à prévenir une crise humanitaire encore plus importante".

"Étant donné l'ampleur des mesures de soutien et l'absence de déséquilibres économiques réels majeurs, nous nous attendons à ce que l'économie mondiale passe d'une douleur intense à court terme à une guérison progressive au cours des six à douze prochains mois, une fois que la propagation du coronavirus sera maîtrisée et que les restrictions seront levées", a déclaré Fels, ajoutant que les restrictions ne seront levées que progressivement et à des rythmes différents en fonction des régions.

Malgré tout, même s’il est possible que la récession soit de courte durée, Fels a aussi déclaré que la crise laissera trois stigmates majeurs à long terme.

Le début de la fin de la mondialisation ?

Tout d'abord, il a averti que la mondialisation pourrait être freinée :

"Les entreprises pourraient essayer de réduire la complexité et les risques des chaînes d'approvisionnement mondiales, et les gouvernements pourraient utiliser les préoccupations sanitaires pour freiner le commerce, les voyages et les migrations", a-t-il déclaré. "Les entreprises, les secteurs et les pays qui dépendent fortement du commerce et des voyages pourraient voir leurs modèles d'entreprise durablement affectés".

Des taux bas indéfiniment

Ensuite, il y a l'augmentation de la dette privée et publique qui pourrait remettre en cause l'indépendance de la banque centrale et aussi maintenir des taux d'intérêt bas pour financer des déficits plus importants.

"Si les gouvernements poursuivent leur expansion budgétaire même après la crise, la domination de la politique budgétaire sur la politique monétaire pourrait entraîner une inflation plus élevée que ce que les marchés valorisent actuellement", a-t-il écrit. "Mais avec les banques centrales qui plafonnent la hausse des rendements nominaux qui résulterait normalement d'une inflation plus élevée, les taux réels auraient tendance à baisser à mesure que l'inflation augmente".

Les consommateurs vont se montrer plus prudents

Enfin, la façon dont les gens épargnent leur argent va changer, car le chômage et l'endettement pourraient inciter les ménages à adopter une approche beaucoup plus prudente à l’avenir en ce qui concerne leurs financiers. Cela pourrait se traduire par une diminution de l'appétit pour les actifs à risque. Cela pourrait également signifier un remboursement plus rapide des prêts hypothécaires.

Pimco recommande la prudence

Dans l'ensemble, selon la perspective plus large de Pimco, les investisseurs devraient se préparer à un tout autre paysage d'investissement une fois que l'économie commencera à se rétablir.

"Bien que cela devrait créer des points d'entrée plus attrayants dans les segments à haut risque de l'univers d'investissement au fil du temps, nous restons patients et nous nous concentrons sur les opportunités que nous considérons comme des actifs de haute qualité et éloignés des défaillances pour le moment", a écrit Fels. "Nous pensons qu'une approche prudente est justifiée dans un effort de protection contre la dépréciation permanente du capital".

Sur le même thème

Derniers commentaires

Laisser un commentaire
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Michael Miller
Michael Miller

DJIA + 770 Russell + 4.60% Naz > 8090...La bourse américaine célèbre l'éradication du virus socialiste Bernie Sanders qui se met sur la touche de la présidentielle de Novembre ! Un sigmate de moins dans les modèles. Cheers !  ... (Lire la suite)

08/04/2020 20:28 GMT· Répondre
Jocelyn Landry
Jocelyn Landry

Une belle pyramide qu’on a la. Ponti n’aurait pas fait mieux. Merci la FED!  ... (Lire la suite)

08/04/2020 17:24 GMT· Répondre
Ant Lbellec
Ant Lbellec

Tant qu’il n’y aura pas de vaccin rien ne sera reellement et durablement reglé   ... (Lire la suite)

08/04/2020 13:10 GMT· 2 · Répondre
Arnaud IBANEZ
Arnaud IBANEZ

Pas si sur Goldman table sur une enorme baisse   ... (Lire la suite)

08/04/2020 12:55 GMT· 1 · Répondre
Theophile Hemon
Theophile Hemon

Dans 2 mois c’est reglé et les indices auront battut tous les records  ... (Lire la suite)

08/04/2020 12:44 GMT· 1 · Répondre
Forum
Ecrire une réponse...
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.

Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.

English (USA) English (UK) English (India) English (Canada) English (Australia) English (South Africa) English (Philippines) English (Nigeria) Deutsch Español (España) Español (México) Italiano Nederlands Português (Portugal) Polski Português (Brasil) Русский Türkçe ‏العربية‏ Ελληνικά Svenska Suomi עברית 日本語 한국어 简体中文 繁體中文 Bahasa Indonesia Bahasa Melayu ไทย Tiếng Việt हिंदी
Déconnexion
Voulez-vous vraiment vous déconnecter ?
NonOui
AnnulerOui
Sauvegarde des modifications

+

Téléchargez l’application

Plus d’informations de marché, plus d’alertes et plus de personnalisation de vos listes de suivi sur l’App.

Investing.com est encore mieux sur l’Application !

Plus de contenu, des cotations et graphiques plus rapides et une utilisation plus agréable sont disponibles uniquement sur l’Application .