Ne vous laissez pas berner par la solidité apparente des résultats du T2

Ne vous laissez pas berner par la solidité apparente des résultats du T2

Investing.com  | 31/07/2020 14:16

Cet article a été écrit exclusivement pour Investing.com

La saison des résultats trimestriels avance à grands pas et, jusqu'à présent, elle a été meilleure que ce que l'on craignait. Cela ne veut peut-être pas dire grand-chose, si l'on considère que les attentes pour le deuxième trimestre étaient historiquement faibles et qu'elles s'annonçaient horribles. Mais surtout, les prévisions pour les prochains trimestres, du moins jusqu'à présent, ont montré quelques signes de stabilisation, c'est-à-dire qu'elles ont cessé de baisser.

Mais tout n'est pas rose, car le ton de certaines entreprises a été celui de l'inquiétude concernant les perspectives économiques. Même la Fed a souligné des signes de ralentissement de la reprise lors de sa dernière conférence de presse, et les inscriptions au chômage publiée hier ont montré que les pertes d'emplois sont à nouveau en hausse.

Inscriptions hebdomadaires au chômage

Attentes réduites

Selon les données fournies par Thomson Reuters, 45 % des entreprises de S&P 500 ont communiqué leurs résultats, 81 % d'entre elles battant les estimations consensuelles des analystes, tandis que 18 % ont manqué des estimations et 1 % se sont conformées aux attentes. Ce n'est peut-être pas tout à fait exact. Après tout, les estimations de bénéfices pour le deuxième trimestre ont chuté d'environ 48 % depuis le début de 2020, pour atteindre 22,59 dollars au 23 juillet, selon les données du S&P Dow Jones. Il s'agit d'une baisse de près de 44 % par rapport au deuxième trimestre de l'année dernière.

Mais la bonne nouvelle, du moins pour l'instant, est que les estimations des bénéfices pour les troisième et quatrième trimestres se sont améliorées récemment. Actuellement, le consensus prévoit que les bénéfices du troisième trimestre devraient s'élever à 31,26 dollars, tandis que ceux du quatrième trimestre devraient être de 35,88 dollars. C'est mieux que les estimations de 30,89 $ et 35,74 $, respectivement, au 30 juin.

Une trajectoire plus lente

Cependant, certaines entreprises ont remarqué qu'elles ne sont pas aussi optimistes quant à la reprise économique et qu'elles estiment que celle-ci pourrait prendre plus de temps que prévu. Et ce degré de pessimisme s'étend aux différents secteurs du marché boursier. Par exemple, en ce qui concerne les bénéfices du fabricant anglo-néerlandais de biens de consommation Unilever (LON:ULVR) (NYSE:UN), une action défensive, le PDG a noté qu'une reprise rapide est une anticipation optimiste. Il estime qu'une profonde récession mondiale a déjà commencé, car les habitudes de consommation ont déjà changé. Boeing (NYSE:NYSE:BA), une valeur cyclique par excellence, a également indiqué lors de la présentation de ses résultats que la récente hausse des cas de COVID-19 avait ralenti la reprise, et que toute amélioration pourrait être inégale.

nombre d'allocataires au chômage

En outre, certaines données économiques récentes suggèrent que le rythme de la reprise ralentit par rapport au "boom post-lockdown" initial observé il y a quelques mois. Les données récentes de l'indice économique hebdomadaire de la Fed de New York montrent un aplatissement de l'activité depuis la première semaine de juillet. De plus, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont montré que le nombre de personnes demandant des allocations de chômage pour la première fois a augmenté au cours des deux dernières semaines. Enfin, le nombre total de personnes recevant des allocations de chômage a également augmenté pour la première fois depuis le mois d'avril la semaine dernière, pour atteindre près de 17 millions.

Economic Index

Deux voies

Pour l'instant, les signaux semblent mitigés en ce qui concerne le rythme de la reprise et la manière dont elle pourrait se traduire par des bénéfices pour les entreprises. Cela pourrait suggérer que les prévisions de bénéfices pour le second semestre 2020 sont trop élevées et doivent être revues à la baisse. Ou que les craintes concernant la résistance de la reprise économique s'estomperont et permettront à un rebond plus fort de s'installer.

Les investisseurs auront beaucoup à peser une fois la saison des bénéfices terminée. Si l'on ajoute à ces résultats le manque de clarté concernant la reprise économique et les évaluations actuelles sur le marché, cela pourrait entraîner des semaines de turbulences.

Michael Kramer est un stratège des marchés financiers et le gestionnaire du portefeuille de croissance thématique de Mott Capital.

Investing.com

Lire Aussi

Derniers commentaires

Laisser un commentaire
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Immob investing
Immob investing

Tous ses précédents articles prédisaient des corrections sur le NASDAQ/SP500... c’est sûr qu’un jour, statistiquement, il y aura une correction, mais dans combien de temps (mois voire années). Si pendant tout ce temps vous êtes restés à quai, bah vous commettrez la même erreur lors du prochain krach. On se désinvestit en bourse pour consommer, pas parce qu’il y a un « krach »  ... (Lire la suite)

01/08/2020 12:23 GMT· Répondre
Immob investing
Immob investing

Regardez les articles précédens de Kramer, il s’est jusque maintenant complètement planté  ... (Lire la suite)

01/08/2020 12:18 GMT· Répondre
gregory LEVY
gregory LEVY

Faites attention car les estimations des analystes sont tronquees, volontairement plus basses, comme ca cela donne des bonnes surprises aux annonce des entreprises et fait monter temporairement et artificiellement les actions. Mefiance !  ... (Lire la suite)

01/08/2020 05:38 GMT· 1 · Répondre
Anthony Dupiellet
Anthony Dupiellet

En fait in se fout de 2020, tous les gerants regardent 2021  ... (Lire la suite)

31/07/2020 21:52 GMT· 1 · Répondre
Gael Gouby
Gael Gouby

Bon article merci.   ... (Lire la suite)

31/07/2020 20:53 GMT· Répondre
Didier Dangoumau
Didier Dangoumau

Je pense que Mr Kramer a raison et que la fin de l année va etre tres tres compliqué  ... (Lire la suite)

31/07/2020 15:05 GMT· Répondre
Forum
Ecrire une réponse...
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.

Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.

English (USA) English (UK) English (India) English (Canada) English (Australia) English (South Africa) English (Philippines) English (Nigeria) Deutsch Español (España) Español (México) Italiano Nederlands Português (Portugal) Polski Português (Brasil) Русский Türkçe ‏العربية‏ Ελληνικά Svenska Suomi עברית 日本語 한국어 简体中文 繁體中文 Bahasa Indonesia Bahasa Melayu ไทย Tiếng Việt हिंदी
Déconnexion
Voulez-vous vraiment vous déconnecter ?
NonOui
AnnulerOui
Sauvegarde des modifications

+

Téléchargez l'Application Investing.com

Obtenez gratuitement des cotations, graphiques et alertes en temps réel sur les actions, les indices, les devises, les matières premières et les obligations. Obtenez gratuitement des analyses et prévisions techniques de haute qualité.

Investing.com est encore mieux sur l’Application !

Plus de contenu, des cotations et graphiques plus rapides et une utilisation plus agréable sont disponibles uniquement sur l’Application .