Est-il temps de profiter de la faiblesse de Intel?

Est-il temps de profiter de la faiblesse de Intel?

Investing.com  | 10/07/2019 08:36

Il devient de plus en plus difficile de rester positif à propos du deuxième fabricant de puces au monde, Intel (NASDAQ: INTC) de nos jours. La société est en train de perdre certains de ses plus gros clients, tandis que de plus petits concurrents empiètent sur son arrière-cour.

Cette situation alarmante a eu de lourdes conséquences sur le titre en bourse. Il a chuté d'environ 14% au cours des trois derniers mois et a clôturé en baisse pour la troisième session consécutive hier à 47,75$. Il a nettement sous-performé l'indice de référence du secteur, le Philadelphia Semiconductor Index, qui est demeuré relativement inchangé par rapport au trimestre écoulé.

Intel price chart

Au cours de la même période, Advanced Micro Devices Inc (NASDAQ: AMD), le concurrent d’Intel, a bondi de plus de 20%, renforçant ainsi ses gains de 80% depuis le début de l’année, atténuant la faiblesse de l’ensemble du secteur.

Et en plus du ralentissement cyclique qui frappe l’industrie des semi-conducteurs cette année, Intel doit faire face à de graves problèmes. La société est confrontée à un environnement concurrentiel difficile dans un secteur qui s'efforce de produire les puces les plus petites, les plus efficaces et les plus puissantes dans les volumes les plus élevés.

Les problèmes de fabrication d’Intel

Les dernières informations de la société suggèrent qu’elle est en train de prendre du retard dans cette course, ouvrant la porte aux rivaux pour menacer son quasi monopole sur les marchés des ordinateurs personnels et des serveurs. Le principal souci des investisseurs d’Intel est que les problèmes de fabrication sont assez répandus et entraînent un ralentissement même dans les unités les plus établies de la société.

L’année dernière, les investisseurs ont été déçus quand Intel a confirmé qu’il ne produirait pas en masse les semi-conducteurs fabriqués avec la technologie 10 nanomètres avant la fin de cette année. Vivek Araya, analyste chez Merrill Lynch, a déclaré à l'époque que les offres rivales telles que Taiwan Semiconductor Manufacturing (NYSE: TSM) et AMD avaient la possibilité de "dépasser" Intel en déployant leurs propres puces moins chères et plus performantes.

La pénurie de pièces de l’unité PC de la société s’ajoute aux difficultés d’Intel des derniers mois. Ces pénuries devraient se poursuivre pendant le premier semestre de l’année, ce qui nuira à la croissance des ventes et aux marges brutes. Lors de sa première publication des bénéfices en avril en tant que PDG, Bob Swan a réduit les prévisions pour l’année, citant principalement les effets de la tarification insuffisante de la mémoire et de la baisse de la demande de processeurs de serveurs.

Plus tard dans la semaine, il a déclaré à une réunion d’analystes que la croissance d’Intel se situerait dans la fourchette «basse à un chiffre» au cours des trois prochaines années, les marges brutes étant également mises à rude épreuve, alors qu’Intel tente de résoudre ses problèmes de fabrication.

Toutefois, après que le cours de l’action de la société ait glissé d’environ 20% par rapport au sommet de 52 semaines enregistré cette année, les actions d’Intel semblent bon marché pour plusieurs analystes. Avec un multiple du ratio cours/bénéfice d'environ 10,68, le ratio le plus bas depuis 2015, et un rendement de dividende d'environ 2,60%, la valorisation d'Intel semble attrayante pour certains. Cette évaluation présente toutefois un risque important: un autre ajustement à la baisse des prévisions de revenus pourrait être imminent lorsque la société publiera ses résultats du deuxième trimestre le 25 juillet.

Selon une note récente de la société de recherche Raymond James, le différend commercial persistant qui a abouti à un droit de douane de 25% sur les produits chinois et l'ajout à la liste noire américaine de Huawei Technologies Co. vont probablement déclencher une série d'avertissements sur les bénéfices dans l'industrie des semi-conducteurs.

En résumé

Malgré la forte correction, nous ne croyons pas que le moment soit propice pour parier sur le titre Intel. Il existe un potentiel croissant de détérioration de la confiance des investisseurs, en particulier si les sociétés de puces réduisent davantage leurs prévisions de bénéfices pour le second semestre. Cela, à notre avis, pourrait fournir une équation plus convaincante risque/bénéfice pour construire une position à long terme dans Intel. Jusque-là, les investisseurs devraient attendre.

Investing.com

Lire Aussi

Derniers commentaires

Laisser un commentaire
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.
Forum
Ecrire une réponse...
Veuillez attendre une minute avant de soumettre un nouveau commentaire.

Négocier des instruments financiers et/ou des crypto-monnaies implique des risques élevés, notamment le risque de perdre tout ou partie de votre investissement, et cela pourrait ne pas convenir à tous les investisseurs. Les prix des crypto-monnaies sont extrêmement volatils et peuvent être affectés par des facteurs externes tels que des événements financiers, réglementaires ou politiques. La négociation sur marge augmente les risques financiers.
Avant de décider de négocier des instruments financiers ou des crypto-monnaies, vous devez être pleinement informé des risques et des frais associés aux transactions sur les marchés financiers, examiner attentivement vos objectifs de placement, votre niveau d'expérience et votre tolérance pour le risque, et faire appel à des professionnels si nécessaire.
Fusion Media tient à vous rappeler que les données contenues sur ce site Web ne sont pas nécessairement en temps réel ni précises. Les données et les prix sur affichés sur le site Web ne sont pas nécessairement fournis par un marché ou une bourse, mais peuvent être fournis par des teneurs de marché. Par conséquent, les prix peuvent ne pas être exacts et peuvent différer des prix réels sur un marché donné, ce qui signifie que les prix sont indicatifs et non appropriés à des fins de trading. Fusion Media et les fournisseurs de données contenues sur ce site Web ne sauraient être tenus responsables des pertes ou des dommages résultant de vos transactions ou de votre confiance dans les informations contenues sur ce site.
Il est interdit d'utiliser, de stocker, de reproduire, d'afficher, de modifier, de transmettre ou de distribuer les données de ce site Web sans l'autorisation écrite préalable de Fusion Media et/ou du fournisseur de données. Tous les droits de propriété intellectuelle sont réservés par les fournisseurs et/ou la plateforme d’échange fournissant les données contenues sur ce site.
Fusion Media peut être rémunéré par les annonceurs qui apparaissent sur le site Web, en fonction de votre interaction avec les annonces ou les annonceurs.

English (USA) English (UK) English (India) English (Canada) English (Australia) English (South Africa) English (Philippines) English (Nigeria) Deutsch Español (España) Español (México) Italiano Nederlands Português (Portugal) Polski Português (Brasil) Русский Türkçe ‏العربية‏ Ελληνικά Svenska Suomi עברית 日本語 한국어 中文 香港 Bahasa Indonesia Bahasa Melayu ไทย Tiếng Việt हिंदी
Déconnexion
Voulez-vous vraiment vous déconnecter ?
NonOui
AnnulerOui
Sauvegarde des modifications

+